TUTORIEL

Technique de teinture
 pour fibres cellulosiques, c'est à dire issues de végétaux (coton, lin, chanvre…)

Le mordançage : Cette première action a pour but d'une part de préparer la fibre à recevoir la teinture, et d'autre part de permettre une meilleure stabilité de la couleur dans le temps.
Pour 2kg de linge :

200g d'alun.
200g de cristaux de soude.
2 litres de vinaigre blanc.
environ 30 litres d'eau.

- Dissoudre l'alun dans de l'eau tiède. Verser dans le chaudron rempli de 30 litres d'eau à 30°C. Ajouter doucement les cristaux de soude, remuer puis ajouter le vinaigre. Le bain devient transparent.
- Plonger les fibres humides et chauffer jusqu'à petite ébullition pendant 1h en remuant régulièrement.
- Laisser refroidir avant de sortir les fibres. Essorer et faire sécher à l'abri du soleil.
- Pour stabiliser le mordançage (étape facultative), préparer un bain en dissolvant 2,5 kg de blanc de meudon dans l'eau à 60°C. Plonger les fibres, malaxer et remuer 10 minutes, les sortir, les essorer, les rincer et teindre sans attendre.

La teinture :
1er jour. La macération : Remplir le chaudron avec les plantes choisies (fougère, pelure d'oignon …) recouvrir d'eau et laisser macérer jusqu'au lendemain.
2ème jour. La décoction : Faire bouillir le bain avec les plantes durant 1h, 1h30. Laisser refroidir jusqu'au lendemain.
3ème jour. La teinture : Filtrer le bain, rajouter de l'eau si besoin et plonger les fibres humides dans cette décoction. Porter doucement à ébullition et maintenir une petite ébullition durant 1h en remuant régulièrement. Laisser refroidir avant de sortir les fibres, les rincer et les faire sécher à l'abri du soleil.

 

Separation